Style de vie à la française

La France pratique depuis des siècles l’art du bien manger qu’elle a naturellement intégré dans cet « art de vivre à la Française » si emblématique au-delà de nos frontières. Un savoir-faire alliant depuis la Renaissance, et savamment entretenu depuis, culture,  gastronomie, arts de la table et qualité des produits. Plus qu’ailleurs peut-être, la gastronomie symbolise tout particulièrement cette identité culturelle. Le repas gastronomique des Français joue un rôle social actif. Les grands moments de la vie – naissances, mariages, anniversaires, succès – sont célébrés autour de la table. Le repas est, en France un moment convivial privilégié qui a lieu à heures fixes : à 12h30 chaque jour, plus de 54% des Français sont attablés. A titre de comparaison, seuls 17% des Anglais déjeunent, et à 13h10 !

Le repas gastronomique des Français est d’ailleurs classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2010. Le fromage y défend sa place. « Le repas gastronomique doit respecter un schéma bien arrêté : il commence par un apéritif et se termine par un digestif, avec entre les deux au moins quatre plats, à savoir une entrée, du poisson et/ou de la viande avec des légumes, du fromage et un dessert ». L’Unesco n’a pas oublié que plus qu’un mets, le fromage représente également des savoirs faires ancestraux, des traditions perpétrées, des pratiques vivantes et la richesse de terroirs qui tous ensemble sont fondamentalement partie intégrante d’un style de vie à la française.

 

On ne mène pas la vache

On ne mène pas la vache
À la verdure rase et sèche
À la verdure sans caresses.

L’herbe qui la reçoit
Doit être douce comme un fil de soie
Un fil de soie doux comme un fil de lait.

Mère ignorée,
Pour les enfants, ce n’est pas le déjeuner
Mais le lait sur l’herbe.

L’herbe devant la vache,
L’enfant devant le lait.

Paul Éluard, Les hommes et leurs animaux

 

Le repas gastronomique des Français

© Roger-Viollet, 1920