&

Brie de Meaux

& Porto blanc sec Quinta do infantado

Le fromage : Brie de Meaux…

Croûte fleurie blanche et légèrement striée, sa pâte est crémeuse et homogène, d’un blanc cassé jaune pâle, nous offrant des arômes de fermentation et de noisette. En bouche, la matière se fond et tapisse nos papilles élégamment.

 

La boisson : Porto Quinta do infantado blanc sec…

Le Porto blanc est le moins connu des Portos mais il existe bel et bien un Porto blanc ! Celui-ci étale sa robe jaune à peine orangée. Il nous offre des arômes de raisin sec, de pomme, de melon formant un bouquet de nature fruitée intense. En bouche, ce Porto est peu liquoreux, raison qui permet de le qualifier de « sec », mais il porte une certaine souplesse, une matière riche et un brin suave, terminant sur des notes rancio.

Température de service

Deux écoles pour le service des Portos. Celle qui intime un service de ce vin à température ambiante. Dans ce cas, le vin apparaît plus puissant qu’il n’est et il accentuera ses arômes au risque de nuire à l’harmonie recherchée. Secundo, celle qui propose de servir ce vin frais (aux environs de 8 ou 9 °C) pour « lisser » ses arômes et sa puissance alcooleuse ce qui permettra de mieux amorcer l’alliance vin-fromage.

 

L’alliance des textures et des saveurs

Le Porto blanc laisse anticiper des sensations de gourmandise, confirmées au nez qu’il éveille grâce à ses notes fruitées de raisin sec, en dominante. Cela aide à saliver et prédispose de la suite. A la dégustation, le Brie de Meaux délivre ses charmes pleins de tendresse, aux accents de fruits secs (noisette) et d’onctuosité (le côté crémeux). On goûte le fromage et on prélève une petite gorgée de Porto pour qu’il puisse offrir ses assiduités très tactiles à cette pâte enjouée et s’accomplit alors dans une harmonie exemplaire. L’oeuvre aromatique et les sensations tactiles se conjuguent à merveille.